Face à une population vieillissante, la question et les enjeux reliés aux soins palliatifs deviennent de plus en plus importants.

On estime que d’ici 20 ans, 3,3 millions de Canadiens seront âgés de plus de 80 ans. Malgré cela, encore trop peu de Canadiens ont accès à des soins palliatifs et leur disponibilité varie grandement d’une communauté à l’autre.

De récentes études ont démontré que de plus en plus de Canadiens préfèreraient mourir à la maison ou dans leur communauté comme dans un centre de soins palliatif plutôt qu’en milieu hospitalier.

Chaque personne en fin de vie devrait pouvoir obtenir les soins dont il a besoin, à l’endroit de son choix et peu importe ses moyens.

Les maisons de soins palliatifs dispensent des soins gratuits dédiés à améliorer la qualité de vie des malades. Le personnel spécialisé et dévoué pourra aussi offrir des services de répit et d’accompagnement dans le deuil aux familles selon les besoins.

source : L’Association canadienne des soins palliatifs